Situation géographique

Connu pour le ‘monde de conte’et le‘paradis sur terre’, Jiuzhaigou se trouve à 103°46′-104°4′E et 32°51′-33°19′N, en dedans du district de Jiuzhaigou, Prefecture d’Aba, Sichuan. Il se situe entre la marge sud-est du Plateau Qinghai-Tibet, est sur le pied du nord de la cime de Duo'erna, et est entre 2000 et 3000 mètres d’altitude, et a une distance de 435 kilomètres de Chengdu qui est le capital du Province du Sichuan.

A l’est, Jiuzhaigou touche à la réserve de la nature de Baihe et à la réserve de la nature de Wanglang ; au sud, il se relie avec le site célèbre de Huanglong. Il comprend une surface de 720 kilomètres carrés, avec une zone périphérique de 600 kilomètres carrés, et une zone tamphon de 110 kilomètres carrés.

Origine des noms de la place

Jiuzhaigou, connu aussi ‘Yangtong’aux temps anciens, a couramment les autres noms comme ‘Heyao Jiuzhai’et le ‘océan d’émeraude’. Jiuzhaigou, sens littéral de Neuf Village Vallée, est célèbre par ses neuf villages tibétains dans son territoire, tels que Panxin, Rize, Yacuo, Panya, Zechawa, Heijiao, Shuzheng, Heye and Zharu. La région de Jiuzhaigou, ainsi que les branches supérieures du fleuve de Jialing et du fleuve de Minjiang, étaient intitulées comme le terrain de Shiqiang (minorité ethnique de Qiang) aux temps anciens, où les activités humaines sont déjà remontées jusqu’aux périodes de Yin-Shang(16e-11e siècles avant J.C.).Selon les Rapports de Songpan (vol. I – Rivières et Montagnes), “l’océan d’émeraude est à 50 kilomètres de la cime nord-est, et est dans le territoire de la société tribale Zhongyang Tongfan. Ses vallées sont plusieurs kilomètres longs, avec eau verte et les rides d’émeraude. ” Cela indique que le beau paysage de l’océan d’émeraude est bien célèbre même aux temps anciens.

Distribution des beaux sites

Jiuzhaigou contient trois vallées telles que la Vallée de Shuzheng, la Vallée de Rize et la Vallée de Zechawa, qui font une forme de ‘Y’, dans les montagnes de Minshan. Ayant une longitude de 55.5 kilomètres, il appartient au relief de Kast glacial du monde. Habitué par les Tibétains, les neuf villages et les lacs alpines, appelés également comme ‘Haizi’, sont comme des miroirs lumineux ou des jades d’émeraude qui sont incrustés au fond de la montagne et de la forêt. Au bout de la Vallée de Zechawa est le lac long, et au bout la Vallée de Rize sont des forêts vierges, Du sud au nord, les deux vallées coulent et se réunissent comme Vallée de Shuzheng. La distance de hauteur entre les lacs au bout de les deux vallées et la bouche de la Vallée de Shuzheng est plus de 1000 mètres, pendant lesquelles il existe 114 lacs grands ou petits qui sont distribués en échelle. Entre les lacs, il y a 17 groupes de cascades, 11 courants tumultueux et 5 plages calcaires, formant les colliers alpines et les courants tumultueux qui sont rares en Chine même au monde entier. Comme paradis sur terre, Jiuzhaigou comporte les beaux primitifs, naturels et brutaux, qui sont bien montrés dans ses lacs, cascades, plages, courants tumultueux, sommets de neige, forêts vierges et coutumes tibétains.

La légende dit qu’il y avait autrefois un garçon appelé Dage qui était dans l’amour profond de Woluo Semo, une belle fée. Un jour, Dage offrit un cadeau pour son amour- un miroir fabriqué du vent. Malheureusement, à cause de l’interférence du Diable, la fée cassa le miroir sans prudence, et les brisures du miroir tombèrent au monde humain en devenant les 114 lacs lumineux, comme des pierres précieuses qui sont incrustées entre les vallées et les forêts. Par conséquent, il parait ce paradis sur terre --- Jiuzhaigou, comme le paradis de rêve au monde de conte.

Légende de Yangtong : on dit qu’il exista une dynastie mystérieuse de Guge dans la région lointaine d’Ali de Tibet, qui fut rayonnante dans une certain période mais disparut également mystérieuse. Personne ne connaît que si c’est à cause de la guerre ou à cause de la catastrophe naturelle qui fissent sa disparition. Il est dit que les survivants fussent obligés de migrer avec grandes difficultés, en face du destin inconnu et de la séparation prévue. Ils désignèrent avec des larmes que n’importe où ils habiteraient, toutes les places devaient être intitulées comme ‘Yangtong’, soit pour transmettre un message de leur arrivée sain et sauf, pour leur réunion future et même pour laisser un marque lisible pour leurs descendants. Quand vous êtes à Jiuzhaigou, le nom de ‘Yangtong’ vous rappellerait le souvenir du temps ancien ?